Programmation éducation (en cours d’élaboration)

Lundi 03 février

Ouverture du Festival

Au Conseil Départemental de Toulouse

Projection et débat

Nage libre

Documentaire, 2017, 52 mn

Coproduction : Eva Production / France 3 Sud-Ouest. Avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Réalisateur : Thierry Lasheras

 

SYNOPSIS

Fabien Gilot, célèbre nageur médaillé européen, mondial et olympique, revient sur les pas d’Alfred Nakache, champion de France de natation en 1942 et déporté à Auschwitz en 1943, où il est forcé de nager dans les eaux froides d’un bassin de rétention d’eau pour divertir les nazis. Fabien Gilot part à la découverte de ce héros qui participa après la guerre aux Jeux Olympiques de Londres en 1948.

 

Mardi 04 février

Parcours 1 : Figures de la Shoah

Les Balcons des Pyrénées – St Mamet

Projection et débat

Nage libre

Documentaire, 2017, 52 mn

Coproduction : Eva Production / France 3 Sud-Ouest. Avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Réalisateur : Thierry Lasheras

 

SYNOPSIS

Fabien Gilot, célèbre nageur médaillé européen, mondial et olympique, revient sur les pas d’Alfred Nakache, champion de France de natation en 1942 et déporté à Auschwitz en 1943, où il est forcé de nager dans les eaux froides d’un bassin de rétention d’eau pour divertir les nazis. Fabien Gilot part à la découverte de ce héros qui participa après la guerre aux Jeux Olympiques de Londres en 1948.

 

Projection et débat

La Loi, le combat d’une femme pour toutes les femmes

Téléfilm, 2014, 90 mn

Production : K’ien Productions. Avec la participation de France Télévisions

Réalisateur : Christian Faure

 

SYNOPSIS

Le 29 novembre 1974, l’Assemblée adopte la loi légalisant l’IVG… Derrière ce texte, seule contre sa majorité et contre les relents d’antisémitisme, se tient une femme : Simone Veil. Le film retrace les quatre jours de débats précédant le vote. Quatre jours au cours desquels rien ne sera épargné à Simone Veil : tractations politiques, solitude, débats ouverts, injures et violences faites à sa famille… Diane, jeune journaliste, en fait le sujet de sa première enquête.

 

Simone Veil – L’immortelle

Biographie, 2018, 176 pages

Editions : MARAbulles

Scénario : Pascal Bresson

Dessin : Hervé Duphot

 

SYNOPSIS

Cet album est un vibrant hommage à Simone Veil, figure féministe populaire et discrète. Le récit s’attache aux temps forts de sa vie, de la loi pour l’IVG défendue à l’Assemblée nationale, à son enfance à Nice avant d’être déportée avec sa famille.

Jeudi 06 février

Parcours 2 : Mémoire de la Shoah

Les Balcons des Pyrénées – St Mamet

 

Projection et débat

T4, un médecin sous le nazisme

Documentaire, 2014, 52 mn

Coproduction : Zadig Production / Les films de l’Aqueduc. Avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Réalisatrice : Catherine Bernstein

 

SYNOPSIS

À travers l’histoire de la compromission d’un médecin pendant le nazisme, ce film raconte pour la première fois toutes les étapes de l’extermination des handicapés entre 1939 et 1945 dans l’Allemagne nazie.

Le docteur Julius Hallervorden a bénéficié puis a contribué à l’assassinat des malades mentaux allemands ordonné par Hitler en récupérant 690 cerveaux de victimes, pour ses recherches sur les pathologies mentales. Il poursuivit néanmoins une brillante carrière après guerre, sans être jamais inquiété, et mourut couvert d’honneurs.

Ce documentaire suit pas à pas la carrière de ce neurologue réputé qui, au nom de la science, profita puis participa à un meurtre de masse pour accélérer ses propres recherches.

Le parcours de ce médecin est intimement lié à celui de l’opération dite “T4”, consistant à éliminer les handicapés physiques et mentaux et les personnes considérées comme inutiles et “asociales” par le régime nazi.

Projection et débat

La SNCF sous l’Occupation

Documentaire, 2019, 66 mn

Coproduction : France Télévisions, INA avec Zadig Production, Les Films de l’Aqueduc

Réalisatrice : Catherine Bernstein

 

SYNOPSIS

Dès 1946, le film de René Clément La Bataille du rail forge la vision épique d’une famille du rail solidaire pendant la guerre. À partir des années 1980, cette image est écornée, puis vigoureusement contestée par des questionnements sur la responsabilité de la SNCF dans la déportation des Juifs de France. L’image de la SNCF résistante cède alors la place à celle d’une SNCF collaboratrice. De nouveaux apports documentaires permettent de raconter quel a été le rôle de la SNCF sous l’Occupation.

Vendredi 07 février

Parcours 3 : le Handicap

Les Balcons des Pyrénées – St Mamet

 

Projection et débat

Laissez-moi aimer

Documentaire, 2019, 52 mn

Production : 3e Oeil Productions

Réalisatrice : Stéphanie Pillonca

 

SYNOPSIS

Ils s’apprivoisent, s’enlacent, s’aiment. Aurore, Pierre et Thomas sont en situation de handicap. Animés par une incroyable énergie de vie, ils vont se réapproprier leurs corps au travers de la danse intégrée, guidés par de jeunes danseurs talentueux. Au fil des chorégraphies, ils se livrent sur leur vie sentimentale et leur quotidien pas toujours évident. L’amour emporte tout. Ce film documentaire inédit met en lumière trois amis handicapés, trois destins qui découvrent la pratique de la danse. Les chorégraphies de Cécile Martinez, chorégraphe et professeure de danse, leur ouvrent un nouveau regard : eux aussi, ont droit de s’épanouir, danser et aimer.

Rencontres avec …

Solène Jambaqué, plusieurs fois médaillée aux Championnats du Monde et aux Jeux Paralympiques, elle est une athlète phare du panorama francophone du ski alpin.

Pablo Neuman, Président du Stade Toulousain Rugby Handisport, il est un des membres les plus expérimentés de l’équipe de France de rugby fauteuil avec laquelle il a participé aux Jeux olympiques de Londres (2012) et de Rio (2016).

 

Du 27/01 au 14/02 Exposition itinérante

du Conseil Départemental de la Haute-Garonne

1936-1946 : Une décennie pour l’Egalité

L’exposition « 1936-1946 : une décennie pour l’Egalité » évoque de manière synthétique et pédagogique 10 ans de luttes et d’engagements des femmes pour leurs droits, mais aussi pour la défense de la République et de ses valeurs, de ses principes fondamentaux.
L’exposition est intégralement conçue autour des objets et archives conservés dans la collection du Musée départemental de la Résistance et de la Déportation. Elle apporte un éclairage local en s’appuyant sur des exemples, des témoignages et des documents départementaux. Les Toulousaines et Haut-garonnaises sont donc mises à l’honneur !

 

 

 

 

SYNOPSIS

À l’occasion de la journée Internationale des Droits de la Femme, le Conseil
départemental a créé en 2017 l’exposition « 1936–1946, une décennie pour
l’Egalité », réalisée par le Musée départemental de la Résistance et de la
Déportation, et basée sur son fonds d’archives. C’est l’occasion de revenir, grâce à des documents et photographies souvent inédits, sur le sort des femmes sous Vichy, et leur engagement dans la Résistance.

En 1936, trois femmes entrent pour la première fois dans un gouvernement en France. En 1946, la Constitution de la 4ème République affirme et garantit
l’égalité des droits dans tous les domaines entre les femmes et les hommes. Dix années séparent ces deux dates, marquées par les espoirs engendrés par le Front Populaire, mais aussi par le conservatisme imposé par le régime de Vichy.

Ce fut le temps de la guerre et de la violence, mais aussi de la Résistance, avec son projet politique et social appliqué au moment de la Libération. L’histoire de la conquête des droits des femmes ne concerne pas seulement les femmes, mais bien l’ensemble de la société. Car comprendre d’où viennent nos droits, et comment ils ont été accordés et obtenus, c’est commencer à mieux se préparer à les faire vivre, et donc à les protéger. En matière d’égalité des droits, chaque avancée renforce les acquis de chacun, alors que le moindre recul fragilise les droits de tous.