Jury Fiction 2018

Julie DEPARDIEU Présidente

Olivier Marchal

Julie Depardieu étudie d’abord la philosophie. Elle enchaîne toutefois les stages dans le milieu du cinéma avant de donner la réplique à son père dans le Colonel Chabert en 1994, et jouer à la télévision pour Josée Dayan avec laquelle elle collaborera à plusieurs reprises. Julie Depardieu joue autant sur le petit que le grand écran. À la télévision, on peut la voir dans de nombreuses fresques historiques et littéraires comme Le Comte de Monte-Cristo, Jean Moulin, Une affaire française, Les rois maudits, Au siècle de Maupassant... mais aussi dans des fictions contemporaines. Elle enchaîne les rôles, à la fois pour le cinéma d’auteur et le grand public. Après avoir tourné dans Les Destinées sentimentales d’Olivier Assayas en 2000, Dieu est grand, je suis toute petite de Pascale Bailly en 2001, Le lion volatile d’Agnès Varda en 2003, Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet et Podium de Yann Moix en 2004, elle obtient une première consécration en devenant la première actrice à remporter deux César pour le même rôle dans La Petite Lili de Claude Miller (meilleur espoir et meilleur second rôle féminin). Sa collaboration avec ce cinéaste lui sera bénéfique puisqu’elle remporte à nouveau le César du meilleur second rôle pour Un secret en 2008, année où elle joue également son propre rôle dans Le Bal des actrices de Maïwenn. Après des années 2009 à 2011 fructueuses, on a pu entendre sa voix dans le film d’animation Ma maman est en Amérique de Marc Boreal et Thibaut Chatel avant de la découvrir dans l’adaptation de Les yeux jaunes des crocodiles en 2014. Depuis, elle a notamment tourné dans deux autres longs métrages, Crash test Aglaé réalisé par Eric Gravel et C’est quoi cette famille ?! de Gabriel Julien-Laferrière. En 2014, Julie Depardieu coréalise avec Pierre-Henri Gibert, Guillaume D., un documentaire en hommage à son frère Guillaume. Côté théâtre, Julie Depardieu découvre les planches en 2003 avec Mémoires de deux jeunes mariées d’Honoré de Balzac, puis Le jardin aux betteraves de Roland Dubillard. En 2011, Julie Depardieu est nommée aux Molières pour son interprétation de Nono de Sacha Guitry mis en scène par Michel Fau qui la retrouve dans Le Misanthrope. Passionnée de musique classique, elle met en scène Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach en 2008. En 2015, elle participe à un concert- lecture à la Fondation Maeght pour l’inauguration de l’exposition « En chemin » de Gérard Garouste autour de son livre L’Intranquille et elle est narratrice dans Fantasio d’Offenbach au Festival de Radio France Montpellier sous la direction de Friedemann Layer. Elle renouvelle l’expérience au Festival de Saint-Denis en compagnie de Charles Berling et du Secession Orchestra dirigé par Clément Mao-Takacs. Julie Depardieu tient une chronique hebdomadaire dans la Matinale de France Musique. Nous l’avons vue l’an dernier dans Les chamois où elle donne la réplique à François Berléand. Peu avant, elle apparaissait dans Le tueur du lac, grand succès de la rentrée audiovisuelle.
Les spectateurs la retrouveront très prochainement sur France 3 dans le rôle d’une médecin légiste quelque peu particulière …

Françoise CHARPIAT

Elle a commencé sa carrière de scénariste dans le dessin animé pour lequel elle crée et dirige des séries encore aujourd’hui : SOS bout du monde, Nanouk, Pirate et Capitano, etc. Elle a ensuite travaillé dans la fiction de télévision où elle a écrit sur tous les genres et dans tous les formats. En 2014, elle a eu l’idée de « Ne m’abandonne pas » qu’elle a co-écrit avec Aude Marcle. Ce téléfilm produit par Joey Farré et réalisé par Xavier Durringer a été projeté en ouverture du Festival de Luchon en 2016 et il a reçu, en 2017, l’International Emmy Awards. 

Françoise Charpiat est aussi auteure réalisatrice de cinéma. Son premier long-métrage, Cheba Louisa, interprété par Rachida Brakni et Isabelle Carré est sorti en salles en 2013. 

Julie DE BONA

© Ledroit-Perrin

Après le conservatoire d’Art dramatique, Julie De Bona fait ses premiers pas sur les planches du café-théâtre de Christian Dob. En arrivant à Paris, elle enchaîne les pièces auprès de Gérard Jugnot, Josiane Balasko, Pascal Legitimus… Parallèlement, elle apparaît dans des séries télé telles qu’Une famille formidable ou La smala s’en mêle et des téléfilms comme Au bas de l’échelle avec Vincent Elbaz ou La crèche des hommes. On la découvre aussi dans des rôles au cinéma dans Je déteste les enfants des autres, Camping 2 et Né quelque part. Elle défend à cette période ses premiers rôles principaux à succès dans les unitaires La vallée des mensonges et les mini-séries comme Le secret d’Elise sur TF1. Cet hiver, elle était l’héroïne de la nouvelle mini-série événement de TF1 Le tueur du lac et de la comédie romantique Coup de foudre à Noël avec Tomer Sisley. Elle sera en 2018 à l’affiche du film Made in China, dans le rôle principal féminin. 

Xavier DURRINGER

© Sophie Bassouls

Xavier Durringer est un dramaturge, scénariste et réalisateur français. Parmi ses réalisations de cinéma on notera : La conquête de Patrick Rotman et Xavier Durringer avec Denis Podalydès, Florence Pernel, Bernard Lecoq, Samuel Labarthe. J’irai au paradis… car l’enfer est ici de Xavier Durringer, Jean Miez avec Arnaud Giovaninetti, Gérald Laroche, Claire Keim. La nage indienne de Xavier Durringer avec Karin Viard, Gérald Laroche, Antoine Chappey et Éric Savin. Et pour ses récentes réalisations de fiction : Rappelle-toi… Unitaire France 3 de Xavier Durringer avec Line Renaud, Eric Savin. Ne m’abandonne pas, unitaire France 2 de Xavier Durringer avec Lina El Arabi, Samia Sassi, Sami Bouajila, Marc Lavoine. Rouge sang, unitaire France 2 de Xavier Durringer avec Sandrine Bonnaire, Bernard Lecoq, Eric Savin, Micha Lescot. La source, série 6x52’, France 2, de Xavier Durringer avec Christophe Lambert, Clotilde Courau, Marushka Detmers, Flore Buenaventura, Gérald Laroche. Hiver rouge, unitaire France 2 de Xavier Durringer avec Patrick Chesnais, Camille Panonacle, Jane Birkin. Xavier Durringer écrit et met en scène pour le théâtre. Les textes de Xavier Durringer sont édités aux Éditions Théâtrales et traduits dans plus de 25 langues et joués dans plus de 40 pays.
Il a écrit le roman Sfumato, aux Editions Le Passage, Prix Bacchus-Jean-Claude Brialy.

Sylvette FRYDMAN

Sylvette FRYDMAN débute dans l’audiovisuel en 1977 en tant qu’administratrice au sein de la société Odessa Films. Passionnée par l’écriture, en 1986 elle devient productrice associée avec le producteur Suisse Jean-Marc HENCHOZ et crée en 1992 un département Télévision avant de rejoindre en 1998, Jean-François LEPETIT chez Flach Film Production. A ce jour, elle a produit plus de 50 téléfilms et séries avec des scénaristes et réalisateurs de talent… Variant les genres : films historiques et du patrimoine, comédies, drames, thrillers, s’appuyant sur un partenariat exigeant avec les créateurs, les productions du label Flach Film Production ont cumulé succès d’audience : Qui sème l’amour en 2016, Les Mystères de l’ile en 2017 diffusés sur France 3,  et les récompenses avec notamment les plus récentes : Arletty une passion coupable pour France 2 (prix de la presse à Luchon) et La Soif de Vivre pour France 2 (prix du public à Luchon).  

Pascal LEGITIMUS

Au Petit théâtre de Bouvard, il rencontre Didier Bourdon et Bernard Campan avec lesquels ilformele trio culte Les Inconnus au théâtre, à la radio ou encore au cinéma : Le Téléphone sonne toujours deux fois, Les Trois Frères, Les Rois Mages, Les Trois Frères le Retour.
Acteur caméléon, il joue dans Neuf mois de Patrick Braoudé,dans Le pharmacien de garde de Jean Weber,dans Saint-Jacques la Mecque de Coline Serreau, avec Sandrine Bonnaire dans Demandez la permission aux enfants, dans Madame Irma de Didier Bourdon, dans le délirant La loi de la jungle aux côtés de Vincent Macaigne, Vimala Pons et Mathieu Amalric...
A la télévision, il tient les rôles principaux des séries Crimes en série, Ma femme, ma fille, deux bébés, et Les Tricheurs avec Sara Martins et Leila Bekhti. Il joue dans Accusé saison 1, Caïn, Scènes de Ménage, Palmashow, Vestiaires

Alexandre LESSERTISSEUR

Après des débuts dans le rock avec le groupe Backstab (prix Zeb Rock 2001, prix Chorus des Hauts de Seine 2002) et des chansons pour Gregory Lemarchal (Star Academy), il travaille au théâtre pour entre autre Jean Luc Moreau, Laurent Ruquier, Steve Suissa, Eric Emmanuel Schmitt, Alain Delon, Françis Huster. Puis il part à Los Angeles et apprend la musique de séries en travaillant pour Blake Neely (Mentalist) et William Ross (directeur musical des Oscars, Harry Potter 2). De retour en France il compose pour différents films et séries TV dont Malaterra, Glacé de Laurent Herbiet ou encore Manon 20 Ans de Jean-Xavier de Lestrade pour lequel il obtient le prix de la musique à Luchon en 2017. Parallèlement il travaille aussi à l’international en composant la bande originale de film d'animation russe Sheep and Wolves, sélectionné à Annecy en 2016.

Caroline PROUST

© Julien Vallon

Depuis toujours, Caroline Proust est passionnée par les arts du spectacle. Elle suit les cours du conservatoire de Montpellier avant de partir à Paris. Grâce à son expérience sur les planches, le réalisateur Cédric Klapisch lui offre une première figuration dans Le Péril Jeune, le film qui révèle à l’époque Romain Duris et Vincent Elbaz. La jeune comédienne obtient son premier petit rôle dans Le Cousin, inlassablement aux côtés de grands noms du cinéma français : Patrick Timsit et Alain Chabat. Elle partage ensuite l’affiche de la comédie Ouvrez le Chien, axé sur un hold-up totalement improvisé. 2005 marque un véritable tournant dans sa carrière : Canal + fait appel à ses talents pour interpréter l’un des personnages principaux d’Engrenages. Dans la peau de Laure Berthaud, elle est un implacable capitaine de police et membre de la DPJ. Le succès de la série est tel, qu’elle est exportée dans près de 70 pays et régulièrement diffusée en prime-time sur Canal +. Suite à cette remarquable performance, Caroline Proust se retrouve dans Ca$h, alliant drame, comédie et romance, avec Jean Dujardin et Jean Reno. Puis, elle enchaîne les téléfilms (La République des Enfants, Pourquoi personne me croit ? et Accident de Parcours) avant d’être rappelée par la chaîne cryptée pour une apparition dans Tunnel, l’adaptation franco-britannique de Broen/The Bridge. On peut la retrouver actuellement sur Canal + dans la saison 6 d’Engrenages. Elle a pour projet la création d’une série, dont le pilote Jounaliste(s) a été tourné récemment en co-réalisation avec Etienne Saldès.