Jury Documentaires 2017

Bernard LE COQ Président

LE COQ

D'origine modeste, il débute au cinéma dès 1967 et obtient un premier rôle en 1969 dans Du soleil plein les yeux de Michel Boisrond. Son premier grand rôle est aux côtés d'Annie Girardot et de Claude Jade dans Les Feux de la Chandeleur en 1972. Depuis la fin des années 1970, il va surtout se consacrer à la télévision : Une famille formidable, Les Grandes Marées, Les Steenfort, maîtres de l'orge. En 2011 et 2013, il incarne Jacques Chirac pour deux productions différentes, au cinéma et à la télévision. Il décroche le César du meilleur acteur dans un second rôle en 2003 pour son personnage de professeur traitant les troubles de la mémoire d'Isabelle Carré dans Se souvenir des belles choses de Zabou Breitman, et deux autres nominations pour son rôle dans Van Gogh de Maurice Pialat et, en 2012, celui Jacques Chirac dans La Conquête de Xavier Durringer.

Marie BRUNET-DEBAINES

Macha MERIL

Marie intègre le monde du cinéma en 1995. Depuis, elle a assisté l’océanographe cinéaste Jean-Michel Cousteau et le cascadeur réalisateur Rémy Julienne. Elle écrit son premier film documentaire Cascadeurs (90’) pour France 5 sous l’impulsion de Pascal Légitimus. Avec Jerôme de Missolz, elle co-écrit et co-réalise La toundra des enfants perdus (90’), diffusé sur Arte (2011), sélectionné au Fipa et au Figra (2012). Elle co-écrit L’ombre de Staline (90’) avec Thomas Johnson, diffusé sur Arte (2014). sélectionné à l’IDFA et au Festival International du film d’Histoire de Pessac (2014). En 2015, elle écrit et réalise Françoise Sagan, l’élégance de vivre (60’) sélectionné au Festival de Luchon (2016), qui sera diffusé sur Arte en 2017. Puis, écrit et réalise Antoine de Saint-Exupery, le dernier romantique (52'). Diffusion Arte en 2017.

Miguel COURTOIS PATERNINA

Réalisateur franco-espagnol, Miguel Courtois Paternina alterne entre réalisation de films de genre et films engagés (documentaires et fictions). Tout au long de sa carrière, il se partage entre la France où il réalise « Preuve d’amour », « Le piège afghan », entre autres, et l’Espagne avec les films « El Lobo » et « Opéracion E » pour lequel il a reçu une quinzaine de prix dans le monde. En 2007, après un film sur l’affaire des GALs qui fera grand bruit en Espagne, il réalise un documentaire de plus de trois heures sur les attentats du 11 mars à Madrid. En 2014, il a tourné un film documentaire, sélectionné au Festival de Luchon en 2016, sur le Roi Juan Carlos d’Espagne qui lui a accordé à cette occasion une interview exclusive de plus de cinq heures. Il prépare actuellement un long métrage tiré du livre de Jean-Paul Dubois « Hommes entre eux ».

Yves JEULAND

Yves Jeuland est auteur et réalisateur d’une vingtaine de films documentaires pour la télévision et pour le cinéma dont « Le Président » avec Georges Frêche (2010) et « Les Gens du Monde » (sélection officielle Cannes 2014). Il obtient en 2001 le 7 d'or de la série documentaire avec « Paris à tout prix ». En 2004, il reçoit un FIPA d'argent pour « Camarades » et en 2007, le Lia award au Festival du film de Jérusalem pour « Comme un juif en France ». Le Focal international award du film d’archives lui est attribué à Londres en 2005 et en 2008. Son documentaire « Il est minuit, Paris s’éveille » a été distingué du Prix du syndicat français de la Critique 2013. En 2014-2015, Yves Jeuland tourne à l’Élysée « Un temps de Président » (France 3, 20h50). À venir en 2017 : « L’extravagant Monsieur Piccoli » et « Un Français nommé Gabin ».

Sandrine MÖRCH

« Sandrine Mörch est journaliste, présentatrice et réalisatrice. Diplômée du Centre Universitaire d’Enseignement du Journalisme de Strasbourg, elle réalise de nombreux reportages sur les pays de guerre, en collaboration avec Médecins Sans Frontières, afin d’alerter l’opinion publique sur les conflits oubliés (Libéria, Rwanda, Sri-Lanka, Kurdistan, etc.). Elle poursuit sa carrière en tant que présentatrice de journaux télévisés et de magazines (La Ruée vers l’Air pour France 3, Geo pour Arte). Toujours sur le terrain du journalisme, elle réalise des magazines « société » pour TF1, France Télévisions, ARTE, et s’intéresse particulièrement à l’enfance et aux communautés. Passionnée de montagne et de monde rural, elle recueille la parole des Pyrénéens, qu’ils soient berger, curé, ou paysan. Et constitue un petit fond de documentaires et d’archives. »

Jan VASAK

Producteur, il soutient des auteurs engagés avec une détermination à défendre les valeurs de la République et la liberté d’expression. Il a également conçu et réalisé le webdoc « Les résistances » avec F3 prix Scam 2015. Il créé en 2014 avec Alexandre Charlet et Virginie Sauveur, Day for Night productions. Parmi les premiers films se trouvent les documentaires « Take the Boat », « Despot housewives » (5x52’), « Bernard Maris, l’anti économiste » ou encore « Robert Doisneau, le révolté du merveilleux » et « Les couleurs de la République ». Jan vient de produire le premier long-métrage de la structure, « Paris la blanche », de Lidia Terki (sortie le 29/03). Il travaille maintenant au développement de nombreux projets documentaires et aussi de fiction comme la série 6x52’ avec Arte « Flamant Rose » coécrite par Virginie Sauveur et Raphaëlle Roudaut.